Témoignages

Politique et industrie du tabac
Roger (36 ans) - Nationalité Suisse - le 29 Juin 2005
"La plus grande prise d'otage de tous les temps !! Près d'un milliard et demi d'otages dans tous les pays du monde ! Un otage exécuté toutes les 5 secondes ! A chaque seconde un nouvel otage est capturé, au moment même où il allume sa première clope ! Une rançon phénoménale, versée par petite dose à l'achat de chaque paquet ! Une prise d'otage qui perdure depuis plus d'un siècle ! Le preneur d'otage: les compagnies de tabac ! Leur arme favorite: la cigarette ! Et surtout leur technique: l'intoxication psychologique !! Eh oui, c'est incroyable les inepties que ces compagnies ont réussi - et réussissent encore - à faire gober à près d'un tiers de l'humanité, sous le regard laxiste (complice?) des ces messieurs qui nous gouvernent, bien trop soucieux de ne pas tuer la poule aux volutes d'or. La plus belle illusion du monde, soigneusement maquillée avec ces jolis paquets colorés, avec ces briquets "fantaisie", avec cette Formule- 1 qui gagne course sur course, avec ce cow-boy posant fièrement sous un ciel crépusculaire, avec la vision de ce chameau immortalisé dans le firmament, avec ce héros romantique dans ton film préféré, avec ces points de répères que sont la pause-café, le repas, l'apéro, etc, avec ce sentiment rassurant de trouver son paquet fétiche n'importe quand et n'importe où sur terre, avec les opinions si rassurantes des autres fumeurs si "heureux" de fumer. Quel magistral tour de force que d'arriver à faire passer la dépendance à une drogue dure, addictive, meurtrière, comme un besoin aussi vital que de manger, dormir, boire ou respirer ! Et bien évidemment à faire passer le soulagement du manque pour le plus grand plaisir de l'existence ! Du PLAISIR ? Achèteriez-vous un marteau- piqueur uniquement pour le faire marcher et ressentir le PLAISIR quand le bruit s'arrête ? Ou bien achèteriez-vous des chaussures trop petites, les porter toute la journée juste pour ressentir le PLAISIR de les enlever le soir ? Attraperiez-vous une bronchite chaque semaine juste pour ressentir le PLAISIR lorqu'elle est finie ? Iriez-vous vous taper la tête contre un mur pour ressentir le PLAISIR quand ça s'arrête ? Et enfin allumeriez-vous cette clope providentielle pour ressentir le PLAISIR de mettre fin au manque qui torture votre esprit ? Mais oui, bien sûr ! Les dirigeants des compagnies de tabac ont réussi à intoxiquer notre subconscient, en nous faisant gober l'idée que nous avons besoin de fumer. Donc, le moyen le plus efficace pour couper l'herbe sous les pieds de ces fumiers, c'est...de ne plus fumer ! Faut-il rappeler qu'UN SEUL fumeur qui arrête de fumer, c'est pour les prochaines années des milliers de francs que l'industrie, mais aussi l'état, n'encaisseront jamais! Fumeurs, révoltez-vous contre la dictature que vous infligent les cigarettiers...en devenant des non-fumeurs ! "
Catégories associées:

paula (35 ans) - Nationalité Française - le 08 Août 2007
"Je fume (fumais) depuis l'âge de 18 ans, j'en ai 35. Un paquet par jour. J'ai commencé pour faire comme les autres. Me sentir grande, mature, libre, dans le coup. Puis j'ai continué. Fumer ne m'a jamais posé de pb, je n'ai jamais eu envie d'arrêter, pensant que j'arrêterai "plus tard". Je me suis sentie très coupable lors de ma première grossesse où je n'ai réussi qu'à réduire à 5/7 cigarettes par jour. Puis j'ai arrêté quand j'ai accouché, lorsque j'étais à la clinique. Je n'avais pas envie de fumer, je n'avais pas envie de laisser mon bébé pour aller fumer. Puis, un mois plus tard, lors d'une soirée... j'ai fumé une cigarette, comme ça sans raison, sans en avoir vraiment envie. Elle m'a fait replonger aussi sec! Sept ans sont passé. Ma mère tombe malade. Cancer du poumon. Elle avait énormément fumé dans sa jeunesse, puis avait arrêté depuis l'âge de 35 ans. Elle en avait 58. On ne trouve pas de cellules malignes à la biopsie. On l'opère pour lui enlever la tumeur et on lui parle d'une chimiothérapie préventive après sa convalescence. On est très confiants, les medecins optimistes. Mais sa convalescence a été de courte durée. D'une "simple" tumeur elle est passé à un cancer généralisé foudroyant. On a eu 1 mois pour se dire adieu, pour pleurer, et rire aussi, de remercier, se dire qu'on avait eu de la chance d'être venues sur terre pour être mere et fille. Mes frères et soeurs aussi, nos enfants aussi. ça a été un mois très dur, pour elle, pour son mari pour ses efnats, pour ses petits enfants qui l'adoraient. On l'aimait tellement. Elle nous aimait tant. Pour moi, c'est une des choses les plus difficiles qui me soient arrivé: perdre ma maman, si belle si douce, si gaie, si joyeuse, si aimante. La perdre si vite... Sur son lit de mort je lui ai promis d'arrêter de fumer. Je n'y suis pas arrivée. C'était l'été dernier. Je me sentais si coupable de ne pas tenir ma promesse!! Puis je me retrouve enceinte. Et je n'arrive toujour pas à arrêter!! J'essaye l'hypnose, les patch, l'homéopathie, l'acupuncture, allen carr, le manuel de défume etc. Rien n'y fait. Je me sens comme une moins que rien. Vraiment. J'accouche. je suis à la clinique. J'ai envie de fumer, mais je n'ai pas envie de laisser mon bébé. Je me rappelle de la première fois où j'ai arrêté sans difficulté quand j'ai accouché. Je décide de "recommencer", de ressaisir cette chance. Et ça fait plus d'un mois que je n'ai pas touché une cigarette. J'ai envie, mais ce n'ai pas l'horreur. Je ne m'arrache pas les cheveux, je n'ai mal nulle part. Je sais que je ne vais pas mourir du manque. J'apprend à chaque nouvelle situation (verre avec des amis, une soirée, restaurant, diner, café le matin, pause entre deux activités, nervosité, stress...) à me passer de cigarette. Je me rend compte qu'effectivement le plus grand frain est LA PEUR. Le peur de devenir fou si on fume pas, le peur de mourir du manque; Mais non, on ne meurt pas de ne pas fumer. je le vérifie chaque jour depuis un mois et demi. Et ma vie n'est pas devenue morne et triste, sans saveur. Je commence à être fière de moi. Et j'espère que je vais continuer comme ça. Je me considère comme un alcoolique qui ne dois plus jamais reprendre un verre d'alcool de sa vie. moi, je ne dois plus jamais toucher une cigarette. Je regrette tant d'avoir commencé, je regrette tant d'avoir perdu ma mère! Mais je me dis: heureusement qu'elle avait arrêté depuis l'age de 35 ans! sinon elle serait morte bien avant. on a pu profiter d'elle un peu plus longtemps! J'espère que mes enfants pourront profiter de moi. Qu'ils n'auront pas à vivre ce que j'ai vécu. Tant de douleur! tant de tristesse! Et tout ça pour que des multinationales s'enrichissent et s'en mettent plein les poches! ils doivent quand même bien se marrer du fond de leur fauteuil en cuir ces riches messieurs, pdg de l'industrie du tabac!!!"
Catégories associées:

Régi (31 ans) - Nationalité Belge - le 07 Mars 2006
"Bonjour,je m'appelle Régi, j'ai 31 ans. j'ai arrêté de fumer depuis maintenant 3 ans.et avait fumé pendant 11 ans. Il y a quelque chose qui m'exaspère depuis pas mal de temps. J'ai beau parcourir tous les sites, forums et livre sur la cigarette et jamais je n'ai vu qui que ce soit s'apercevoir de cette évidence? Suis-je le seul à l'avoir remarqué ? Impossible ! Alors pourquoi personne ne réagis? Car tout commence là, et si on empêche cette manipulation qui sévit depuis presque toujours, nous sauverons une immense partie des générations futures. La manipulation principal est la propagation de ces messages sur les paquets uniquement destiné à noyé le poisson. Et ces messages ne sont autres que le tabac nuit gravement à la santé ou fumer tue Ces phrases n'ont qu'un seul butNoyer le poisson. Je m'explique Ce qui nous tue, c'est l'impossibilité de nous arrêter de fumer. Et absolument pas le fait de fumer. Si nous mettions sur les steaks l'abus de viande rouge nuit gravement à la santé Cela serait tout aussi vrai ! mangez 10 steaks par jour et je ne garantis pas que vous feriez de vieux os. Mais seulement il y a une différence. Le steak on sait s'arrêter, il n'y a aucune dépendance Le danger c'est bien la dépendance et pas que cela soit dangereux ou non. le vrai message à mettre sur les paquets est la cigarette contient de la nicotine, une drogue dur vous rendant extrêmement dépendant. ou fumer rend dépendant la cigarette est une drogue dur Croyez moi il est absolument certain que les ados qui verront ce message seront bien moins tenté de fumer ! Car la drogue et la dépendance touche à leur liberté. et cela les industriels du tabac l'ont bien compris depuis le début. A chaque loi visant à réglementer la cigarette, ils sortent de leur chapeau magique l'argument message fumer tue etcdans le seul et unique but de détourner l'attention des jeunes face à la cause réel du danger ! vous savez un ado qui commence à fumer et lit sur ses paquets fumer tue se dira "et alors, si cela devient trop dangereux, j'arrêteraiet puis je ne suis pas comme les autres. J'y arriverai". Et vous ? vous saviez pertinemment que fumer était très mauvais pour la santé vous aviez sans doute vu pas mal de chose sur le sujet. Par contre,étrangement, vous n'aviez jamais entendu dire que la nicotine rendait très dépendant, qu'il s'agissait d'une drogue dur et qu'il était extrêmement difficile de s'arrêter(peut être que oui,mais vaguement par hasard, un oncle fumeur ou autre). Il faut se rendre à l'évidence après toutes nos années de tabagisme. Le problème est lié au fait que l'on ne sait plus s'arrêter, et pas que la cigarette nuit à la santé Car si ce n'était que cela et bien il nous suffit de ne plus fumer n'est ce pas ? Maintenant vous comprenez à quoi sert le message fumer nuit gravement à la santé . Dans ma jeunesse j'ai essayé beaucoup de drogue, et les seules auxquel je n'ai jamais osé toucher étaient l'héroïne et la cocaïne! et vous savez pourquoi ? tout simplement parce que je savais qu'elles provoquaient une énorme dépendance Et tout aussi idiot que j'étais, jamais je n'aurai supporté que l'ont porte atteinte à ma liberté ! un Ado tiens par dessus tout à sont indépendance et la cigarette rend précisément dépendant et prisonnier ! Et c'est cela que les cigarettier essaye par tous les moyens de cacher aux ados et ils y parviennent encore aujourd'hui parfaitement bien ! tout simplement en faisant regarder tout le monde dans la mauvaise direction au travers de leurs sois disant messages anti-tabac Si un pays se décidait à mettre la cigarette est une drogue dur, fumer rend dépendant sur leurs paquets je suis persuadé que les résultats seraient spectaculaires !! "
Catégories associées:

delphine (35 ans) - Nationalité Française - le 19 Avril 2006
"bonjour, je désire surtout informer par ce message qu'il est possible d'arrêter de fumer. un soir devant mon ordi j'ai tapé sur un moteur de recherche : cigarette/cancer et là j'ai lu des témoignages et vu des images qui m'ont bouleversées...des centaines de témoignages anonymes qui disaient tous : ARRETEZ DE FUMER...et je me suis enfin dis " ARRETE DE REPORTER TON ARRET"...tous le temps je me disais "demain j'arrête de fumer" et ce depuis pratiquement le début de mon tabagisme (j'ai commençé au collège)...j'ai essayé , pour voir...au départ je comptais les heures et puis chaque fois que j'avais envie d'une clope je prenais un bonbon nicotine (pas un chinwg) pour m'aider à supporter ce "manque de cigarette"...et puis ensuite je me suis informée sur le net au maximum : et plus j'en apprenais plus j'avais envie de réussir mon arret...je suis donc persuadée aujourd'hui que le manque d'information concernant les mefaits du tabac dans les médias est VOLONTAIRE...en effet celà supprimerai certainement la manne financière que représente ce fléau : le tabagisme ...sachez que le manque de nicotine réapparait au bout de 20mn c'est pourquoi les fumeurs sont si vite en manque...il suffit de briser ce cercle fatidique et trés vite (au bout de quelques jours) le manque disparait et il ne reste que le manque psychologique à guérir, et c'est en fait un diaologue personnel à rétablir : arreter de fumer c'est commençer à s'aimer...et en plus ne pas engraisser l'industrie du tabac! VOUS POUVEZ AUSSI Y ARRIVER, SOYEZ EN CERTAIN...voilà plus de 6 mois que je ne maltraite plus mes poumons ! "
Catégories associées:

Valérie (39 ans) - Nationalité Française - le 05 Octobre 2012
"Bonjour, Moi j'ai commencé vers 15-16 ans. Aujourd'hui j'en ai 39, et après plusieurs tentatives d'arrêt, là aujourd'hui je sais que c'est la bonne. J'entame mon 5ème jour de sevrage, et je n'éprouve aucun symptôme de manque, ou presque. Tout est dans la tête. Je veux voir mes enfants grandir encore et aller bien. Ces multinationales qui ont fait du pognon sur notre dos mériteraient d'être trainées en justice par toutes ces victimes que nous sommes... Mais la meilleure réponse à leur donner est peut-être notre totale abstinence..."
Catégories associées: