Témoignages

Problème de poids
Hélène (39 ans) - Nationalité suisse - le 03 Octobre 2005
"voilà 6 mois que j'ai cessé de fumer, grâce aux patches durant les 2 premiers mois, le temps de m'offrir de nouvelles habitudes sans souffrif du manque. Et puis j'ai arrêté les patches également et, mise à part un peu de nervosité à gérer, tout s'est formidablement bien passé. En fait, mes dernières années de fumée furent complètement dépourvues de plaisir et pleines de culpabilité ET JE ME RENDS COMPTE AUJOURD'HUI QU'IL M'ETAIT PLUS DIFFICILE DE FUMER QU'IL M'A ETE D'ARRETER !!! Arrêtons de dire qu'il est si difficile de cesser de fumer... ça ne sert qu'à effrayer les fumeurs et à les décourager définitivement... J'ai arrêté de fumer sans volonté exceptionnelle, sans prendre plus de 2 kg, et sans souffrir le martyr.Le désir de fumer est comme une bête au fond de notre ventre qui réclame sa substance... Elle ne fait pas partie de nous, elle y a été introduite et peut sans aller. Plus vite on lui coupe les vivres et plus vite elle disparaîtra. Diminuer la cigarette ne fait que maintenir la bête en vie. J'aimerais que mon témoignage rassure les futurs ex- fumeurs quant à la difficulté d'arrêter. Moi, je vis beaucoup mieux depuis que je ne fume plus. Je n'ai plus à gérer cette culpabilité face à mes enfants, à ma santé et à mon porte- monnaie. Je suis enfin en accord avec moi-même. Ca vaut vraiment le coup de s'y mettre sérieusement. Oubliez tout ce qu'on a pu vous dire à ce sujet, faites-vous votre propre expérience. Vous verrez, c'est beaucoup plus simple que prévu!"
Catégories associées:

Sophie (32 ans) - Nationalité Française - le 25 Janvier 2006
"Bonjour ! Je m'appelle Sophie et j'ai témoigné il y a un peu moins d'un an sur ce site, lorsque j'ai arrêté de fumer. Ca fera un an dans quelques jours et je suis fière, extrêmement fière. Je témoigne aujourd'hui pour vous dire que oui, c'est possible. Je fumais un paquet par jour il y a un an. Je ne touche plus une cigarette et ce n'est pas un supplice, c'est un bonheur. Croyez y, tentez le, retentez le. Et dites "merde" aux gens qui ne croient pas en vous. Trouvez vos motivations, écrivez vos motivations, partout, chez vous, au bureau, en voiture (vive les post it !) Je dit souvent que je viens de passer une année en "é" : j'ai pleuré, insomnié, enflé (+ 10 kg !), boutonné tout l'été... mais j'ai réussi. Je me suis donné un an pour "évacuer" la cigarette ! Voilà le constat : * j'ai pleuré des heures entières, sans raison apparente : mes meilleures amies ont cherché des heures entières à savoir pourquoi je pleurais "pour rien". On a finit par en rire... moi, toujours en pleurant ! Et ça passe. J'ai retrouvé ma pêche légendaire ! * j'ai insomnié... ben oui, ça m'arrive encore. Je prends le bon côté des choses... lait chaud avant d'aller me coucher, tisanes relaxantes, musique douce, bain avec bougies et huiles essentielles. Ma fille adore. Moi aussi... Pas si désagréable que ça de soigner les insomnies ! * j'ai enflé... Ah ça... c'est vraiment désagréable ! Mais j'avais accepté l'idée que ça pouvait arriver et je pense que ça a contribué largement à ma réussite. Une année bouboule contre une vie plus saine. Je prends. Et là ça y est... En m'attaquant aux haricot verts plutôt qu'à la plaque de chocolat, la balance recommence à sourire. Mes fringues aussi. Et moi, je n'en parle même pas ! * boutonné tout l'été... là, les filles (et les garçons), c'est l'occasion ou jamais de vous ruer chez l'esthéticienne pour des soins du visage. Du temps pour vous, on s'occupe de vous... Si c'est pas le bonheur tout ça !!! Je commence ma nouvelle vie saine d'ex fumeuse. Mes deux meilleures amies viennent d'arrêter. Elles en ont marre d'aller fumer dehors quand on est tous à l'intérieur ! Si elles lisent ce témoignage, alors je veux qu'elles sachent que je crois en elles, et que dès qu'on sera trois ex fumeuses confirmées, on pourra faire le cri de la joie totale !!! Entre nous, si j'ai eu suffisament de volonté pour réussir à arrêter de fumer, c'est donc que je peux avoir suffisament de volonté pour beaucoup, beaucoup, beaucoup d'autres choses, non ??? Waouh !!! "
Catégories associées:

Annick (45 ans) - Nationalité Française - le 13 Janvier 2005
" Message encourageant d'une ex-fumeuse : résultats à 9 mois sans clopes : - Je ne pues plus le tabac - Je n'enfume plus mes enfants (mon mari continues mais c'est déjà ça en moins) - Ma famille est toute fière de moi, et moi aussi - Cette victoire m'a donné confiance en moi - Je ne bois plus d'alcool : l'alcool donne envie de fumer - Je n'ai plus les idées enbrumées - Je me réveille mieux le matin - Au boulot, je ne dois plus sortir pour fumer ma clope (je suis éducatrice avec des enfants handicapés) - Je ne tousse plus (je crachais mes poumons à longueur de journée) - Je suis moins stessée, plus calme - Je ne suis plus à cran par manque de tabac - Je ne panique plus à l'idée de manquer de cigarette et je ne cours plus à l'autre bout de la ville pour trouver un tabac ouvert - Je n'ai plus le moindre problème ORL (je faisais régulièrement des rhumes, bronchites, trachéites etc...) - Je ne vis plus avec la hantise d'un cancer - J'ai une peau plus jeune de 10 ans (j'en ai 45) au moins, plus souple, de couleur plus nette, moins ridée. - Je respire mieux - Je n'ai plus la bouche pâteuse, ni la salive épaisse - Mes dents sont redevenues plus blanches et j'ai meilleure haleine Bon, ok, j'ai pris 10 kg mais franchement, est-ce-que les bienfaits de l'arrêt ne valaient pas ça ? Je les reperdrai en son temps. Et je crois même avoir oublié des points positifs... Alors vraiment, tenez bon ! Passé 2 ou 3 mois parfois difficiles (même des moments très très durs au début) il n'y a que du bon et je ne regrette pas les jours où j'ai eu envie de me claquer la tête sur les murs. "
Catégories associées:

Jean-Marc (47 ans) - Nationalité CH - le 18 Février 2016
"Plus de 5 ans. Oui car je compte plus, peut-être 6. J'ai laissé tomber la cigarette. A contre coeur car j'aimais ça. Et gros dépendant (2 paquet par jours). ça a été long, plus d'une année pour oublier cette foutue clope. Physiquement pris des kilos, une dizaine, malgré tout ce que les professionnels de la branche peuvent dire et avancer. Encore aujourd'hui ça m'arrive de rêver que je fume mais c'est léger. Et je sais que je ne DOIS PAS en toucher une. Car cela repartirai direct. J'étais vraiment trop accro. Mais je tiens le coup. Et ne pense pas m'y remettre vu les prix et les interdictions. Courage à toutes et tous. Je suis LA référence pour ceux qui croient qu'ils n'y arriveront jamais car ils aiment trop ça. Bises à toutes et tous."
Catégories associées: