Tmoignages    Voir le tutoriel sur les tmoignages Tutoriel

Catgories de tmoignages:
Les 5 derniers tmoignages
Termes les + recherchs
  kilos, poids, prise de poids, grossir, grossesse, enceinte, champix, cancer, zyban, dpression, dprime, hypnose, Allen Carr, patch, cannabis, sexualit, rechute, sevrage, insomnies
Les tmoignages les plus marquants
Ex-Fumeurs
Fumeurs
Entourage
Jeunes
Dpendance / manque
Mthodes darrt
Maladies
Sant / bien-tre
Industrie du tabac / socit
Pour composer votre
propre tmoignage


Tmoignages audios

Tmoignages vidos


Tmoignages de clbrits


Accs par mots cls

Témoignages concernant le mot clef suivant: "remplacer" (13)


Pepette (40 ans) - Nationalit Suisse - le 14 Mai 2008

"Bonjour, J'ai arrêté de fumer il y a 15 jours après avoir fumé pendant 25 ans. J'avais un peu soucis car j'ai déjà fait plusieurs tentatives sans succès, mes proches me disaient recommence à fumer car tu es trop nerveux et irritable. J'ai vu une annonce "arrêter de fumer sans prendre du poids par l'hypnose" c'est là que je me suis décidé d'y aller, sans conviction étant très terre à terre, ne croyant que ce que je vois, ca ne peut pas me faire de mal en tout cas. Je ne voulais pas arrêter avec des substitus( patch, chewing gum à la nicotine, médicament...) car je trouve remplacer un produit par un autre ça ne vaut pas la peine enfin ca n'engage que moi. Arrivé à la séance nous étions 13 personnes(5 hommes et 8 femmes) l'hypnotiseur nous a tout de suite mis à l'aise et nous a parlé pendant 1h30, déjà là je n'ai pas touché de cigarettes ce qui en tant normal n'aurait pas été possible, après il nous demande de nous allonger et là il nous hypnose tous ensemble pendant environ 1h30, c'est une étrange sensation de bien être, vers la fin il nous fait fumer une cigarrette(les notres) mais là ca n'est pas possible elle est tellement horrible que l'on tousse pendant plusieurs minutes comme si l'on fumait pour la première fois. Sortie de là j'ai tout mis à la poubelle(cigarettes, cendrier, briquet car on doit prendre pour la séance) Ce que je craignais c'était le lendemain matin mais là rien plus d'envie de fumer comme si je n'avais jamais commencé et maintenant ca fait 15 jours que j'ai arrêté et que n'ai plus d'envie j'en suis même dégouté.J'ai souffert du manque de nicottine pendant 2 jours, je ne suis pas du tout nerveux et je n'ai pas de manque par rapport au geste(habitude). Je n'ai même pas envie de remplacer la cigarette par autre chose(bonbon, chweegum, chocolat etc..) C'est génial en fin libre Le meilleur moyen d'arrêter de fumer c'est de ne jamais commencer. "

Comment trouvez-vous ce tmoignage ? Evaluation moyenne: 5 (32 votes)
peu intressant
trs intressant
 
votre note:
   

Fanny (22 ans) - Nationalit francaise - le 13 Fvrier 2014

"Bonjour à tous, Bon pour la petit histoire, j'ai fait l'immense erreur de commencer à fumer il y a 6 ans, cela faisait environ 3 ans que je fumais 1 paquet par jour, et parfois plus. J'ai fait plusieurs tentatives d'arrêt, mais sans grandes convictions, sans en avoir réellement envie. Mais, cela fait dorénavant un mois, que je me suis dit que le tabac c'était fini. J'ai donc noté dans mon téléphone les différentes raisons qui me poussaient à arrêter. Il y avait l'argent, la santé, la couleur des dents et de la peau qui étaient sur le point de se dégrader, et le fait que le sport était devenu quasi-impossible à cause du souffle. Et l'application "stop tabac" m'a bien aidé à renforcer ces raisons en décomptant le temps de vie et l'argent économisé. Je me suis donné un objectif financier : un voyage avec mon copain. Bon l'arrêt fut plutôt simple pour ma part. Malgré de grosses envies les premiers jours. Ayant beaucoup d'amis fumeur, ça été encore plus compliqué ! Mais plus le temps avançait, moins j'en avais envie ! Je pense que cela a été simple car je refuse l'échec et craqué alors que je m'étais dit stop était impossible ! A chaque envie, je prenais mon téléphone et j'écrivais ce que je ressentais dans mes notes ! Et en quelques minutes, l'envie avait disparu. Cela m'a permit de remplacer les cigarettes par une autre chose. Quand on arrête de fumer, il faut savoir que les envies ne durent pas plus de 3 minutes, ce n'est donc pas impossible de résister, c'est même plutôt simple. J'ai commencé avec des substituts nicotiques, mais je ne m'en suis servie que 2 jours. Un petit exercice de respiration m'a permit d'éviter ces substituts. Contrairement à ce qu'il y a écrit partout, je n'en ai parlé à personne ! Je voulais attendre un mois pour être sur que mon arrêt soit réel ! Je voulais arrêter de fumer pour moi, pas pour les autres. Au niveau des effets indésirables, j'ai eu des problèmes de sommeil, j'ai donc pris l'habitude de faire des exercices de respiration et de prendre des cachets à base de plantes pour me détendre ! J'avais besoins de beaucoup plus de sommeil par contre. Le réveil fut beaucoup plus compliqué que d'habitude ! Sinon au niveau de la concentration et de la nervosité, rien du tout. Et enfin, pour l'appétit et la prise de poids, c'était l'une des chose qui m'inquiétait beaucoup ! Mais j'ai gérer ça en mangeant beaucoup de fruits et légumes, et en faisant 1h30 de sport 1j/2. Donc en plus de pas gagner du poids, j'en ai même perdu ! Voila, je pense avoir tout dit sur mon passage de fumeuse à ex fumeuse. En espérant que cela puisse en aider certains dans leur arrêt de cigarettes. "

Comment trouvez-vous ce tmoignage ? Evaluation moyenne: 7 (1 vote)
peu intressant
trs intressant
 
votre note:
   

Anonyme - le 24 Mai 2013

"Bonjour à tous, Quelques nouvelles après 1 ans et demi d'arrêt, et mon témoignage de janvier 2012 (déjà). Tout va décidément super bien...super mieux qu'avec la clope.... Je ne vais pas refaire ici mon parcours, mais vous pouvez lire celui de "Anonyme (37 ans) du 20 Mai 2013"... c'est exactement le même (j'aurais pu l'écrire, à 10 ans de différence d'âge près :-) ). Au delà du parcours, je ne peux que vous conseiller d'arrêter. Banal certes, mais au delà des discours habituels culpabilisants nous expliquant que la clope 'ce n'est pas bien', ça fait mourir, ça pue etc etc.... je poste ici pour insister sur le regain de qualité de vie, de vie tout court, que le fait de ne pas fumer apporte. Comme lors de mon dernier témoignage, j'insiste sur le fait qu'on ne perd rien, qu'on gagne tout. Je le dis d'autant plus volontiers que je suis le premier à avoir craint, pendant des années, de perdre cette clope, de sombrer dans la dépression, de me dire que cela allait remettre en cause toute ma façon de vivre, de voir les choses, de penser, de sortir, de bosser... Il n'en est est rien. J'ai les mêmes amis, le même boulot, les mêmes loisirs, et la même femme... le tout en mieux. Certaines choses ont changé : mes fils ne craignent plus de me voir faire un infarctus, mon VTT s'use plus vite, et je suis infiniment plus zen... donc boulot et vie de couple bien améliorés. Je ne suis pas en train de dire que tous les malheurs du monde sont dus à la clope, juste que cela ne vaut vraiment pas la peine d'en ajouter avec le tabac. A 30 clopes par jour depuis 27 ans, j'étais embrumé, manquant de lucidité sur la cause réelle de mon stress, de mes douleurs thoraciques, de ma culpabilité, de mon mal-être, de mes crises d'angoisse. C'était bien le tabac, moi qui croyait au contraire que c'était ma béquille. On parle souvent de volonté pour arrêter. Je n'en ai jamais eu. J'étais par contre motivé. C'est la motivation que j'espère vous apporter ici. La motivation commence par le fait d'être rassuré, et conscient des bénéfices de l'arrêt... et pas seulement les histoires du risque d'infarctus ou de cancer qui diminue de x % tous les ans.. non des bénéfices sur la vie quotidienne tout court. Pour le 'comment faire', je ne vais pas recommencer mon post de 2012 :-)) ni remplacer les différent témoignages. Bon courage à tous et surtout de doutez pas de vous, faites vous juste accompagner par un bon médecin (un vrai). Bien amicalement"

Comment trouvez-vous ce tmoignage ? Evaluation moyenne: 10 (12 votes)
peu intressant
trs intressant
 
votre note:
   

faddéa (52 ans) - Nationalit francaise - le 26 Mars 2009

"j'ai arrêté depuis 5 jours, je fume depuis l'age de 15 ans je fumais 1 paquet de gauloise filtre jusqu'à deux, ensuite à ma première grossesse à l'age de 20 ans je ne supportais plus la cigarette mais hélàs à l'accouchement vu que je ne pouvais allaité je repris la cigarette mais des légère ensuite des blonde à ma deuxième grossesse à l'age de 27 ans je diminuais et fumais cinq cigarettes par jours, ensuite je continuais cette quantité mais en blonde légère, ensuite je décidais de ne fumer que le soir parfois j'en fumais deux des cinq et si j'étais entre ami a un repars j'arrivais à dix, et maintenant je decide d'arrêter sans aucune aide ce qui me gène c'est la prise de poids je suis déjà en ménopause mais je fais attention ce que je pense avoir besoin c'est d'une aide en dialoguant avec des ex fumeurs merci a vous sinon pour info je ne souffre pas j'y pense surtout le soir évidemment j'espère passer déjà la semaine et après je pense que ça ira mieux je pense devoir remplacer la gestuelle de la cigarette en faisant soit du tricot ou jouer avec un casse tête"

Comment trouvez-vous ce tmoignage ? Evaluation moyenne: 5 (2 votes)
peu intressant
trs intressant
 
votre note:
   

cathy (19 ans) - Nationalit belge - le 18 Novembre 2008

"Voila deja quelque temps je voulais arreter de fumer, mais je repoussais toujour les jours, j ai toujour dit a ma grand soeur qui viens de se marier que quand elle serai enceinte, je ne fumerais deja plus devant elle et quand elle acoucherais, j arreterais de fumer car je tousse enormements, mal de tete, manque de souffle, ça fait 5 ans que je fume Alors voila ma soeur vient d'accoucher ce 18 novembre 2008, voila j ai fumee ma dernier cigarrettes vers 11h en la haissant ma cigarette quand je l'ai ecraser. J'ai dit c'est la dernier que je fumerais. Et puis ma famille ne me croit pas que je vais y arriver alors ça me motive encore plus. Maintenant ça fais 6h que je n'ai plus fumee et je ne suis pas en manque. Ma cigarretes je vais la remplacer par de l'eau et des freesdents. je vous donnerai de mes nouvelles d'ici quelque jours. "

Comment trouvez-vous ce tmoignage ? Evaluation moyenne: 4 (7 votes)
peu intressant
trs intressant
 
votre note:
   

eric (45 ans) - Nationalit francaise - le 20 Juin 2008

"Bonjour, Je viens de lire quelques témoignages de personnes malades, sur le point de mourir ou déjà mortes au moment où j'écris ces lignes.... Quelle tristesse!!! Mourir à 35 ans, laisser deux enfants en bas âge, partir si jeune à cause de cette drogue en vente libre ! J'en ai les larmes aux yeux! Sérieusement! Je ne vous parlerai pas longuement de mon parcours de drogué car ici il y a redondance sur le sujet. C'est un parcours classique : 35 ans multiplié par 365(1 paquet par jour) = 12775 paquets de cigarettes filtrés par mes poumons !!!!!! S'arrêter de fumer est très facile mais ne pas reprendre, là réside la difficulté ! La méthode Allen Carr appliquée sur lui même (un peu tard certes puisqu'il est mort d'un cancer du poumon) et préconisé pour notre réussite, nous explique bien le mécanisme de la drogue mais comprendre, ici, ne permet pas forcément de réagir car cette addiction est extrêmement puissante. L'arrêt sans substituts, les patch, les gommes, l'acupuncture, le champix, l'hypnose... je peux dire que j'ai à peu près tout essayé...sans succès pour l'instant ! Je crois que pour réussir, il faut avant tout formater ou programmer son esprit pour la réussite. La plupart des drogués commence leur sevrage en se disant : je vais essayer d'arrêter... C'est une première erreur, car cette vicieuse fera tourner en boucle dans notre esprit l'affirmation suivante : "Tu as besoin de ta drogue"! Et le non fumeur qui est en vous n'aura de cesse de se répèter le contraire! Une contradiction interieure qui risque d'être douloureuse et fatale... J'ai peut être l'air de donner une leçon mais je partage simplement ici mon sentiment, ma reflexion sur le sujet! La somme de mes échecs me donne aujourd'hui la force de décider car c'est véritablement un choix, de tuer cette maladie avant qu'elle ne me tue! La nicotine n'est pas vraiment le coeur du probléme : n'importe quel substitut peut la remplacer le temps qu'elle perde son pouvoir. C'est la faiblesse psychologique, comportemental qu'induit cette drogue qu'il faut travailler! La pleine conscience de la futilité de ce geste répétitif, l'absolue certitude de tous les bienfaits liés à l'arrêt de cette drogue.... la promesse certaine de vivre mieux, plus longtemps, plus riche, plus libre... oui libéré, de cette prison dont les portes sont ouvertes et dont les murs sont faits de noirs goudrons huileux dégoulinant comme sur nos poumons malades ... Voilà ma stratégie, l'imagerie mentale que je vais employer pour gagner! Je n'ai pas encore dit ton nom car il ne donne pas d'indication sur ta vraie nature : cancerette aurait été plus approprié ! Je sais que je vais réussir car ma détermination est forte de mes échecs, je l'ai dit, mais surtout de ma définitive clairvoyance sur cette tueuse ! Adieu Cancerette, je ne t'aimais pas !!! Ps: Chacun sa méthode, toutes sont bonnes pourvu que vous passiez la porte de cette prison imaginaire et mortelle !!! Eric "

Comment trouvez-vous ce tmoignage ? Evaluation moyenne: 8 (39 votes)
peu intressant
trs intressant
 
votre note:
   

Sylvie (43 ans) - Nationalit Française - le 27 Avril 2007

"Bonjour à tous et toutes ex-fumeurs, me voilà décider moi aussi et j'ai arrêtée il y a trois jours mais c'est très dur surtout côté caractère je suis invivable. Je suis agressive, je réagis au quart de tour et j'ai replongé dans la dépression. Je ne pensais pas qu'en fumant 5 cigarettes par jour j'étais devenue dépendante de la nicotine mais aussi du geste de tenir unr cigarette. Pour des raisons de santé je ne peux pas prendre des substituts, que j'ai essayé et très mal supporté à me rendre malade, je ne dois compter que sur ma volonté qui cette fois-ci est forte, et je me dis que je n'irais pas acheter une seule cigarette parce que quelqu'un m'a contrariée ou énernvée. Non, je ne cèderais pas à cette drogue. J'ai fait plusieurs tentative d'arrêt mais je manquais de volonté, là cette-fois elle est là et je saisie ma chance car je ne sais pas si elle se serait présentée de nouveau. Je pense que la volonté est très déterminante, car remplacer la cigarette par des chewim- gum ou patchs ou autres nous avons encore des doses de nicotine dans le corps, il n'est pas désintoxiquer de suite. Moi, j'ai acheté des chewing-gum sans sucre et des sucettes sans sucre et j'espère m'en sortir comme ça. Bon courage à tous les ex-fumeurs et à tous ceux qui prendrons leur décision aujourd'hui, il faut se dire qu'il n'est jamais trop tard pour se débarrasser de cette saloporie qui pourrie notre vie et notre entourage. Sylvie"

Comment trouvez-vous ce tmoignage ? Evaluation moyenne: 5 (8 votes)
peu intressant
trs intressant
 
votre note:
   

Anonyme (60 ans ans) - Nationalit Française - le 12 Fvrier 2007

"Bonjour, je fume depuis + de 40 ans. Depuis une semaine j'ai décidé d'essayer d'arrêter de fumer mais... doucement , je fumais environ 25 cigarettes/j, et j'ai acheté des gommes : dès le premier jour, j'ai vu un progrès, 8 cigarettes/j, le 2e jour : idem, et les 3, 4, 5, 6 jours, petite rechute, 11 cigarettes/j. Je me suis dit, que je ne pouvais pas en rester là, depuis ce matin, je n'ai fumé "que" 5 cigarettes. Je n'exagère pas sur le nombre de gommes 3 maximum/j (il parait que je peux en prendre 30/j) je ne veux pas remplacer les cigarettes par des gommes, les gommes sont en vente libre en pharmacie : en fait c'est de la nicotine, mais ce n'est pas la nicotine qui est dangeureuse, c'est le goudron, donc pour l'instant je vis avec mes gommes, ce n'est pas facile, j'ai des moments de manque et je résiste, au pire, je pourrais reprendre une gomme puisque c'est fait pour çà. Pour moi, le jour où je ne fumerai + ce sera extraordinaire, je ne cherche pas d'excuses mais je précise que je suis agoraphobe, c'est une maladie terrible, je m'explique : cela fait 25 ans que je ne sors pas de chez moi, donc je ne profite que de ma terrasse, je suis incapable de sortir dehors. Donc, si j'arrête de fumer : je me sentirai libre au moins vis à vis de la cigarette."

Comment trouvez-vous ce tmoignage ? Evaluation moyenne: 8 (16 votes)
peu intressant
trs intressant
 
votre note:
   

johnny (48 ans) - Nationalit francais - le 25 Fvrier 2006

"bonjour. je dis toujours que si moi j ai pu arrete ,n importe qui peut arreter!en effet j adorais fumer et j ai fume de l age de 20a a l age de 45a.et je fumais entre 1 paquet et demi et 2 paquets par jour! ma seule motivation:la sante. ce qui m a aide:2 choses 1)les substituts nicorettes microtabs nettement plus agreables que les chewing gum du meme nom car on les laisse fondre sous la langue pas besoin de machouiller a longueur de journee! de plus il permettent de remplacer le rituel temporel et gestuel (tres important chez le fumeur!) de la cigarette ,contrairement au patch ,et de facon plus anodine que les chewing gum.j ai fait 4 mois de traitement puis 2 mois d homeopathie . (tabaccum,gelsemium) 2)et tres important pour moi,le facteur temps: en effet je me motivais en me disant que le temps passant tres vite,les premiers jours,puis les semaines et enfin les annees m eloigneraient rapidement de mon etat de fumeur et donc de l envie de reprendre et le 20 fevrier 2006, j ai fete mes .....5 ans sans cigarettes! je fais 1 peu de sport surveille mon alimentation et ne supporte plus du tout les endroits enfumes! et souvenez vous j adorais fumer et jusqu a 2 paquets par jour alors comme je l ai ecrit plus haut,c est vraiment possible! j ajoute pour terminer que j avais deja essaye au moins 8 fois d arreter de 1 semaines a 8 mois et j avais craque ne supportant pas les chewing gum ,le spray nasal et autres j avais tout essaye ,meme l acuponcture. chacun doit trouver ce qui l aide mais au dela des differents moyens medicaux ou pharmaceutiques indispensables, je vous assure que le temps qui passe(trop!) vite et aussi d une certeine facon une aide tres precieuse! bon courage a tous! "

Comment trouvez-vous ce tmoignage ? Evaluation moyenne: 9 (27 votes)
peu intressant
trs intressant
 
votre note:
   

Christine (31 ans) - Nationalit Suisse - le 18 Aot 2004

"J'ai arrêté de fumer il y maintenant 4 mois. Durant 2 mois et demi, j'ai utilisé les patchs en diminuant la dose progressivement pour terminer avec le patch le plus léger coupé en deux. Je mâche en plus depuis le début de la nicorette 4 mg dès que j'en ai besoin. La dose maximale pour un effet étonnant moi qui fumait un paquet par jour en faisant des efforts pour m'y limiter. A douze ans j'ai commencé sérieusement à fumer jusqu'à 20 ans une dizaine de cigattes par jour, puis ce fût l'anarchie, mes cigarettes, l'unique et seul but de mes journées. Moi qui n'ai pas l'occasion de faire du sport intensif, sécrétaire et maman seule, mon temps libre est limité, je suis arrivée ainsi à maîtriser les sautes d'humeur et les compensations alimentaires. Je n'ai pris que 2 kilos, (on verra par la suite), je me sens plus détendue et sûre de moi, mon moral remonte en flèche. Parfois, je me couche et imagine très fortement que je fume cette cigarette qui me manque souvent et ça marche elle me calme. Sinon je me persuade que jamais je n'ai été fumeuse et je ne vois pas pourquoi je commencerais maintement. Je suis encore accro aux gommes, mais je les diminue progressivement pour les remplacer un jour avec des chewings gomme sans nicotine. Mâcher est très bon pour la digestion après un repas ou pour couper la faim. Même si ce n'est pas très gracieux, c'est déjà mieux qu'une cloppe au bec. Par ailleurs, mon médecin m'a prescrit du magnésium en sachet que je peux prendre à haute dose (payé par les assurances), un excès donne des selles liquides c'est tout, ce qui n'est pas si mal quand l'arrêt du tabac constipe, ce qui entre en jeux dans la prise de poids! Je bois aussi deux litres d'eau par jour. Le magnésium est un anti-stress hyper efficace, il est quasi inexistant dans les produits actuels de la grosse production, alors l'industrie chimique ne fait un plaisir de nous en fabriquer, profitons-en. Ma tactique coûte relativement chère, mais se révèle efficace pour une personne plutôt hésitante, sensible, peureuse et très nerveuse comme moi. J'ai attendu un moment avant d'avoir la chance d'avoir assez d'argent dans le porte monnaie pour un paquet de nicorettes à souhait. Mon avant-dernière tentative à la mode Alan Carr (sans subsituts) m'avait coûté chère en relations humaines (ma fille a beaucoup pleuré, mes crises étaient violentes) et en verres cassés, je m'en veux encore... C'est quand même son livre qui a réussi à me convaincre d'arrêter. A la prochaine j'espère. "

Comment trouvez-vous ce tmoignage ? Evaluation moyenne: 8 (42 votes)
peu intressant
trs intressant
 
votre note: