Dix mesures efficaces contre le tabagisme
Cliquez pour couter ce texte

D'après le Prof. Konrad Jamrozik de l'Imperial College (London) et de la University of Western Australia (Perth), il existe dix interventions qui permettent de réduire le tabagisme au niveau d'une population. Toutes se fondent sur des études publiées dans la littérature scientifique internationale.


1. Interdire la fumée du tabac au travail et dans les lieux publics (gares, restaurants, etc.). Il s'agit tout d'abord de protéger les personnes présentes contre le tabagisme passif. De plus, le fait que les endroits et les moments où il est possible de fumer deviennent rares conduit certains fumeurs à arrêter, ou en tout cas à réduire leur consommation. Et la non-banalisation de la consommation de cigarettes exerce un effet préventif, surtout à l'égard des jeunes qui sont privés de modèles adultes… qui fument. Enfin, il faut rappeler que là où la fumée du tabac a été interdite dans les cafés et les restaurants (certains Etats américains et australiens), il n'y a pas eu de réduction du chiffre d'affaires des cafetiers.

2. Augmenter le prix du paquet de cigarettes. Il est prouvé que cette mesure réduit non seulement le nombre de fumeurs, mais aussi le nombre de cigarettes consommées par les fumeurs restants. Les adolescents, en raison de leur budget réduit, sont particulièrement sensibles au prix des cigarettes. Généralement, une augmentation de 10% conduit à une réduction du tabagisme de 4% chez les adultes et de 6% chez les mineurs. Chaque augmentation importante devrait être accompagnée d'une campagne d'information et de mesures de lutte contre la contrebande.

3. Campagnes d'information. Certaines campagnes à l'intention du grand public (radio, télévision, affichage…) réussissent à réduire la proportion de fumeurs dans une population donnée. Lorsque les résultats sont bons, c'est généralement grâce aux personnes qui arrêtent de fumer, et plus rarement grâce à celles qui renoncent à devenir fumeurs. Les analyses montrent que les interventions les plus efficaces combinent plusieurs médias et/ou actions, et s'étendent sur une durée relativement longue (plusieurs mois). Les messages doivent être originaux, bien présentés, percutants et inattaquables sur le plan scientifique. Un financement important est donc nécessaire - notamment pour s'assurer la collaboration de professionnels de la publicité et du marketing - et ce financement peut être obtenu via les taxes frappant les paquets. Dans les écoles, en revanche, même les meilleures campagnes ne semblent avoir aucun effet durable sur les comportements. Il est donc indispensable que le monde des adultes montre l'exemple.

4. Interdire la publicité, même indirecte. Dans les médias, mais aussi dans la vie de tous les jours, un subtil glissement s'est opéré au cours des dernières années. Face aux limites imposées à la publicité directe, les fabricants de cigarettes ont investi dans le "placement" de leurs produits dans le monde du sport, de la mode, du spectacle, etc. (des acteurs de cinéma acceptent de l'argent pour être filmés en train de fumer). Mais l'interdiction de la publicité indirecte nécessite des accords entre gouvernements, ainsi que des moyens de contrôle efficaces.

5. Emballages ternes et "génériques". Autre conséquence des limites imposées à la publicité directe: le paquet de cigarettes lui-même est devenu un vecteur publicitaire primordial (il suffit de le déposer sur la table d'un café pour qu'il exerce son effet). L'importance des emballages est confirmée par la résistance acharnée des fabricants contre les tentatives d'introduire des paquets "génériques", dépourvus d'illustrations et qui se ressemblent tous. L'obligation d'utiliser de tels paquets permettrait de casser l'image de bonheur, d'indépendance et de réussite sociale que les fabricants essaient d'associer à la consommation de leurs produits.

6. Intervenir dans les points de vente. De plus en plus, les points de vente sont aménagés dans le but d'augmenter l'impact visuel des paquets de cigarettes, qui couvrent parfois des murs entiers. La réponse pourrait être l'introduction d'une loi qui oblige les paquets à être confinés dans un tiroir, hors de la vue des clients potentiels. La publicité au point de vente pourrait aussi être limitée au moyen d'une loi comme celle en vigueur dans un Etat australien (Western Australia), qui oblige les affiches à porter un message de prévention sur au moins 50% de leur surface. Suite à l'introduction de cette loi, on voit peu d'affiches dans les points de vente de cet Etat…

7. Les traitements individuels qui fonctionnent. Il existe trois méthodes -combinables entre elles - qui permettent de doubler ses chances d'arrêter de fumer: les conseils personnalisés (médecins, infirmiers), les substituts nicotiniques (gommes, patchs, tablettes) et le bupropion (Zyban). Il faut donc encourager l'utilisation de ces traitements, et éviter qu'ils soient trop chers ou trop difficiles d'accès.

8. Appliquer les lois existantes. Il faut que les lois, par exemple celles interdisant la vente aux mineurs, soient réellement appliquées. En parallèle, un effort de communication doit être effectué pour faire savoir que des contrôles réguliers ont lieu et que les contrevenants sont systématiquement punis.

9. Durcir la loi. Les cigarettes sont soumises à des règlements bien moins sévères que ceux qui régissent le marché de la nourriture ou des médicaments. Les substances permettant d'arrêter de fumer doivent passer par une procédure d'acceptation longue et coûteuse, qui est justifiée mais qui n'a jamais été appliquée à la cigarette. Le régime d'exception dont bénéficie ce produit toxique dont les ingrédients restent inconnus n'est pas tolérable. La loi doit donc être changée.

10. Répondre à la propagande. Les mensonges de l'industrie du tabac doivent être dénoncés publiquement et leurs responsables déférés devant les tribunaux. Plusieurs sociétés ont déjà été condamnées pour de tels agissements dans plusieurs pays (notamment aux Etats-Unis et en Australie). De telles condamnations sont importantes, car elles nuisent à l'image des entreprises et de leurs produits.


Genève, le 2 avril 2004
M. Derek CHRISTIE
rédacteur scientifique
biologiste et tabacologue diplômé

Référence: K Jamrozik, "ABC of smoking cessation: Population strategies to prevent smoking". British Medical Journal, 328, pp. 759-761 (2004).
www.bmj.com