Cancers du poumon

Première cause de décès dus au cancer chez les hommes, le cancer du poumon devient de plus en plus fréquent chez les femmes. En Suisse, on compte environ 3200 cas chaque année.  Le tabagisme est le facteur de risque le plus important ; 90% des cas sont attribuables à la fumée du tabac !  Ce n'est qu'à un stade très avancé de la maladie que les symptômes apparaissent (toux, difficultés respiratoires, expectorations sanguinolentes). Le traitement dépend du type de maladie (opération, radiothérapie et chimiothérapie) et les chances de guérison sont médiocres.

Photos

Poumon d'un fumeur versus poumon d'un non-fumeur.  Source: Cipret Fribourg

Le tabac est à lui seul responsable de neuf cancers du poumon sur dix!


Source: Dr J-C Pache, Département de pathologie et immunologie, Université de Genève, Suisse

Ici, la trachée est ouverte et elle se divise dans les deux grandes bronches souches (la carène), mais seulement, ici les voies aériennes sont interrompues par un carcinome qui ferme de par sa croissance les deux bronches au niveau de la carène. Cet homme est décédé à 58 ans de son carcinome


Source: Dr J-C Pache, Département de pathologie et immunologie, Université de Genève, Suisse

La surface du poumon est gris-foncé: ceci vient des particules de charbon qui on été inhalées pendant longtemps par un fumeur. Les nodules blancs sont un carcinome typique du poumon, qu'on appelle "à petites cellules". Cette tumeur fait partie des tumeurs qui poussent le plus vite. Lors du diagnostic la plupart des tumeurs ont déjà fait des tumeurs secondaires ailleurs (métastatses), très souvent dans le cerveau, le foie ou l'os. Les carcinomes sont fortment associé à la fumée. Cet homme-ci est décédé à 43 ans de la tumeur.


Source: Dr J-C Pache, Département de pathologie et immunologie, Université de Genève, Suisse

Ceci est une coupe d'un poumon avec un carcinome; les parties blanches correspondent au carcinome, les parties rouges au poumon sans tumeur. On voit que la tumeur a poussé le long des petits vaisseaux et qu'elle a ainsi fait un dessin des structures du poumon en blanc. Avec une telle propagation de la tumeur (on appelle "lymphangite carcinomateuse") la tumeur a déjà fait des tumeurs sécondaires partout dans le corps.


Source: Dr J-C Pache, Département de pathologie et immunologie, Université de Genève, Suisse

Nous voyons ici une partie centrale de poumon. Au milieur on voit les bronches qui sont ouvertes et à côté les parties rouges et noirâtres sont le poumons en soi avec des saignements. Les boules blanches sont un Carcinome bronchique. Femme, fumeuse.


Source: Dr J-C Pache, Département de pathologie et immunologie, Université de Genève, Suisse

Vue sur les deux poumons depuis le diaphragme, donc depuis en-dessous. Le poumon droit montre une taille normale, tandis que le poumon gauche est complètment envahi par un carcinome (cancer) qui a emmuré les plèvres (enveloppes du poumon), de façon à ce que le poumon gauche est pris dans une cage créée par la tumeur. Ce poumon gauche ne permettait plus de respiration du tout


Source: Dr J-C Pache, Département de pathologie et immunologie, Université de Genève, Suisse

Carcinome bronchique chez un homme de 62 ans, fumeur. La tumeur commence à obstruer les bronches



 

A gauche: Des petits cils qui tapissent les cellules des bronches servent à rejeter les poussières, les microbes ou les sécrétions. Les cellules ciliées sont endommagées lors d'infections ou lors de l'aspiration de substances nocives, comme celles contenues dans la cigarette! Dans la partie centrale, on peut voir encore des cellules ciliées intactes alors que dans la périphérie qui a été attaquée, elles ont complètement disparu!

A droite: coupe verticale des cellules ciliées. Après l'arrêt de la fumée, les cellules ainsi modifiées sont peu à peu remplacées par des cellules saines. Il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer!

Graphiques et statistiques:

Le cancer du poumon représente 11.5% des cancers de ladulte (15.8 chez l'homme et 7.1 chez la femme). Son incidence est en Suisse de 87 cas pour 100 000 personnes.

Le cancer du poumon représente 17% des décès par cancer (24.1 % chez lhomme et 10.3% chez la femme) . A Genève (CH), il est la 3ème cause de décès par cancer chez la femme (après le cancer du sein et du côlon) et la 1ère chez lhomme.

    [Image]

Un fumeur qui aura fumé toute sa vie un paquet par jour aura consommé plus de 500'000 cigarettes! Sachant qu'une cigarette dépose environ 1/100 de gramme de particules,  cela représentera plus de 5kg de particules toxiques déposées dans les poumons!

Pronostic: (lorsque la personne est atteinte)
Taux de survie à 1 an 40,5%

Taux de survie à 5 ans

14,2%

Mécanismes: La fumée chaude du tabac  (la combustion du tabac atteint 850°) altère progressivement  le revêtement muqueux des bronches et y paralyse les petits cils protecteurs. Avec la poursuite du tabagisme, les cils s'altèrent puis disparaissent (voir les photos). L'évacuation des sécrétions et de toutes les particules polluantes contenues dans l'air inspiré devient impossible! La toux devient le seul recours pour éliminer  partiellement mucus et particules. Enfin, au dernier stade, la poursuite de l'irritation va transformer profondément le revêtement muqueux bronchique et provoquer une "métaplasie de la muqueuse", qui fera le lit du cancer : les cellules au lieu de rester sur une seule couche vont s'empiler. La métaplasie met plus d'un an pour disparaître après l'arrêt total du tabac!

Symptômes: Le cancer du poumon est souvent asymptomatique au début de son évolution. Il est souvent découvert lorsqu'il y a des métastases dans d'autres organes (prolifération de cellules cancéreuses dans le cerveau, les os, le foie, etc...). Cependant, il peut se traduire par :

  • la survenue d'une toux chronique ou une modification de la toux
  • de l'hémoptysie (crachats de sang)
  • des infections respiratoires à répétition
  • une dyspnée (difficulté à respirer)
  • une fièvre prolongée
  • des douleurs thoraciques
  • un amaigrissement
  • une fatigue

Méthode de Diagnostic: La radiographie pulmonaire - La fibroscopie bronchique ou bronchoscopie (Le médecin introduit une tige munie dune micro caméra et de petits outils  (le fibroscope) à travers la trachée puis les bronches afin de visualiser les lésions et de réaliser des prélèvements pour lanalyse en laboratoire) - Le scanner.

Traitement: Traitement chirurgical (on enlève les parties atteintes par le cancer), radiothérapie (rayons) et/ ou chimiothérapie (injection de médicaments). Le seul traitement qui marche vraiment est la prévention: alors que les traitements ne permettent de guérir qu'un malade sur 10, la disparition du tabagisme permettrait d'éviter 9 cancers du poumon sur 10 !

Causes du cancer du poumon:

  1. Tabagisme (cause la plus importante!)
  2. Exposition sur le lieu de travail au radon (produit radioactif), lamiante, larsenic, le nickel
  3. Radiation
  4. Pollution de l'air

Liens:

Références :