Témoignages

Symptômes de sevrage

laurence (35 ans) - Nationalité Française - le 14 Septembre 2008
"Bonjour à tous et merci pour tous vos témoignages qui m'aident dans ma démarche d'arrêter de me tuer.J'ai commencé ce calvaire à 17 ans pour faire, je suppose, comme tout le monde et aujourd'hui, j'en ai 35. J'ai essayé plusieurs fois d'arrêter mais sans beaucoup de conviction. Mais là, j'en ai une, et une de taille... 35 ans et un petit ami tout ce qu'il ya de plus gentil et de charmant. Un véritable amour, une perle rare. ça donne envie de faire un joli bébé, non ?!Depuis le 27 août dernier j'ai arrêté de fumer avec des patchs, mais voilà...Hier soir, j'ai créé une situation conflictuelle. Je crois que j'avais envie de m'engueuler ce qui n'est pas du tout dans mon caractère. Je suis plutôt du genre à éviter toute conversation qui pourrait mal tourner. Je mets ça sur le dos du sevrage.Ne voulant pas envenimer la situation, mon ami (qui est fumeur) va se coucher. Je fonds alors en larmes sans savoir pourquoi. Je me retrouve alors quelques minutes plus tard au sous sol, décollant mon patch et fumant une cigarette. Me rendant alors compte de mon acte, j'écrase la maudite, me lave les dents, fais un bain de bouche et me couche à mon tour. Ce matin, pas fière de moi du tout. Honteuse et envie de pleurer. Je bois alors un thé, attend que mon ami parte et une et deux et trois clopes... Encore plus mal et plus malheureuse. J'ai écrasé la 3eme avec rage et désespoir en me maudissant au plus haut point. Et j'ai regardé cette cigarette en me disant mais c'est cette saleté que tu infliges à ton organisme. Regarde à quoi ça ressemble une cigarette à moitié écrasée. C'est moche,ça sent mauvais, c'est plein de produits toxiques, c'est de l'escroquerie... mais à quoi tu penses donc ma pauvre fille ? En plus, tu as un goût atroce dans la bouche...J'ai alors remis un patch, et me suis rendue sur ce site pour lire et relire des témoignages. Je n'ai rien dit à mon compagnon. Je n'ai rien dit à personne tant j'ai honte voilà pourquoi je prends la peine d'écrire à mon tour un témoignage. Pour en parler un peu, et peut-être aussi aider ceux qui sont en train d'arrêter, ceux qui rechutent. N'est-ce pas une merveilleuse raison que de vouloir un enfant pour arrêter de fumer ? Et pourtant, je me suis laissée guider par le bout du nez par une clope. Je me suis laissée dicter ma conduite, je me suis laissée faire... Alors je repars à zéro. Dernière clope à 10 heures ce matin, dimanche 14 septembre, et non pas le 26 août à 22 heures. ça aurait dû être mon 19eme jour sans aujourd'hui...mais rien n'est perdu car j'y crois ! Bon courage à tous."
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ? Evaluation moyenne: 9 (89 votes)
peu intéressant
très intéressant
 
votre note:
   

Autres témoignages pour Symptômes de sevrage: (cliquez sur Note ou Date pour trier)
Prénom: Note: Date:
Anonyme  10 26 Février 2019
laurence  9 14 Septembre 2008
Jo  9 10 Juillet 2008
Fred  9 11 Juin 2008
florence  9 14 Janvier 2008
Hélène  9 03 Octobre 2005
estir   26 Mai 2019
Anonyme   29 Avril 2019
Anonyme   09 Avril 2019
Afficher les 9 témoignages