Témoignages

Cancers

Georges (60 ans) - Nationalité Française - le 06 Octobre 2006
"J'ai 60 ans. J'ai fumé... Hélas, mais jamais je ne me suis considéré comme un grand fumeur. De la première "Gauloise" sur les bords du Léman où je me suis à moitié étouffé par suffocation, jusqu'aux 2 paquets par jours durant le service militaire, ponctuées par des arrets et des reprises. je reprenais à fumer car je croyais que la cigarette ne me manquait pas et que je pouvais cesser quand je voulais. archi faux. La cigarette me minait lentement, souffle court, plus de sport, ce gout de tabac qui transpire de la peau, qui colle aux vetements, ces bouts de doigts jaunis... conscient, j'ai décidé d'arreter en février 1991 tout net, sans rien d'autre que ma volonté. Et cela a suffit, lentement la vie a repris, après que les toux grasses du matin se furent estompées (2 ans), que petit à petit j'ai pu recommencer à sentir le parfum des fleurs et le gout des aliments, une nouvelle vie s'est insuflée à l'intérieur de mon corps. Je n'ai jamais plus touché à une cigarette. Un jour de mai 2004, ressentant une légère douleur à la mixion, j'ai subi une cytoscopie et là le verdict est tombé tragique, tumeur de grade 3 à la vessie, du au tabac, pronostic de vie 3 mois. J'ai été mis devant un choix drastique ou une ablation de la vessie ou une chimiothérapie sans garantie du résultat. J'ai opté pour une opération immédiate (chirurgie lourde, plus de 7 heures d'intervention, 3 jours de réanimation). Le miracle s'est produit grace à un chirurgien hors pair qui m'a sauvé. Parfaitement opéré il m'a aidé à me battre et à reprendre à vivre avec ce handicap très lourd. Deux ans après l'intervention, mutilante tant sur le plan physique que moral, je vous laisse imaginer les sequelles, j'ai un pronostic de survie de 85%, je me bat toujours, j'ai repris le sport et l'entrainement physique intensif, j'essaye de vivre normalement. Au fond de moi tout de même je ne peux m'empécher de me reprocher d'avoir touché à ces cigarettes, le cancer de la vessie est actuellement en rès nette augmentation, et le corps médical affirme qu'il est en étroite liaison avec la consommation de tabac. Imaginez mes jeunes amis mâles, ce que peut ressentir un homme, privé en pleine force de l'age, d'avoir des rapports spontanés avec une personne chère, de s'interdire toute rencontre, tout cela pour quelques cigarettes. Mais enfin il me reste la vie et je l'apprécie à chaque seconde."
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ? Evaluation moyenne: 9 (358 votes)
peu intéressant
très intéressant
 
votre note:
   

Autres témoignages pour Cancers: (cliquez sur Note ou Date pour trier)
Prénom: Note: Date:
bibi  10 25 Juillet 2007
Anonyme  10 23 Octobre 2006
thierry  10 15 Juin 2006
Pascal  9 17 Février 2016
Mireille  9 25 Mai 2009
mireille  9 14 Mai 2009
Guy  9 22 Février 2009
Marie-Claire  9 29 Mai 2008
Amadéa  9 12 Octobre 2007
paula  9 08 Août 2007
Anonyme  9 15 Juillet 2007
Nathalie  9 19 Février 2007
MONICA  9 13 Octobre 2006
Georges  9 06 Octobre 2006
marie-france  9 13 Octobre 2005
Marion  9 13 Février 2005
Corinne  9 11 Janvier 2005
karel  9 19 Mars 2004
Claudine  9 04 Janvier 2002
Carine  9 05 Octobre 2001
 
plus de témoignages
Afficher les 21 témoignages