Témoignages

Les 5 derniers témoignages
Anonyme (47 ans) - Nationalité Francaise - le 07 Août 2019
"2 jours que je n'ai pas fumé.je suis trop contente.jai fumé pendant 30 ans tout les jours .jamais essayé d'arrêter cela me semblait impossible.nombreux matin ou je me disais aujourd'hui je vais essayer mais après le petit déjeuner c'était impossible.je culpabilisais.javais peur de la maladie .puis j'ai diminué ma consommation. j'ai commencé à fumé que les cigarettes que j'avais vraiment envie ou besoin.ma consommation a était réduite de moitié. Puis j'en ai enlevé une puis une autre pour réussir à en fumé 4.on ma offert des patchs. Additionné avec des chewing-gum nicotine pour les moments les plus dur .c'est super . je me sens bien. Ok d accord ça fait que 2 jours mais je ne veux plus fumé. Je croyais que c'était plus dur.en fait je pense qu'on s'en fait des montagnes. jai vécu 30 ans avec le tabac j'espère profiter de 30 autres années sans..déjà j'appprecie plus mes repas.je n'arrête plus de manger pour fumer .donc je mange plus à table et je ne grignote plus entre les repas...le plus dur est de prendre la décision car quand on fume ces qu'on aime fumé.mais il arrive un moment où stop c bon.y en a marre.une fois la décision prise +les patchs+chewing-gum et bien ce n'est pas si dur. Je plains ceux et celle qui ne font pas le pas.ils ratent la vie. toutes les informations que l'on entend sur le tabac sont pour moi incomplètes. On se sent libre. J'ai l'impression d'être dans une nouvelle vie. Peut être que les ex fumeur on ressenti ce que je ressens et qu'ils ont repris.et bien on verra mais pour l'instant ma motivation est très très forte.c est génial je ne peu plu.je pars de la maison j'ai besoin de rien emmener. les fumeurs ne me dérangent pas je m'éloigne seulement pour ne pas respirer leur fumé (mais qu'est ce qu'ils sentent mauvais).et dire que je sentais pareil. Allez courage à tout ceux qui veulent arrêter.ils faut juste le vouloir."
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ? Evaluation moyenne: 1 (1 vote)
peu intéressant
très intéressant
 
votre note:
   
Nathalie (49 ans) - Nationalité Française - le 31 Juillet 2019
"Je voudrai d'abord remercier toutes les personnes qui ont témoigné de leur expérience d'arrêt du tabac, parce que cela m'a beaucoup aidé de les lire et sans vous je n'aurai peut-être pas réussi à persévérer. Demain j'entre dans mon 6ème mois d'arrêt et personnellement, j'ai 49 ans, je fume depuis l'adolescence, et ce n'est qu'à partir du 5éme mois que le tabac n'a plus été une obsession perpétuelle. Par contre, je fume une cigarette de-çi, de-là, que j'emprunte autour de moi si il me semble que j'en ai trop envie, sans avaler beaucoup la fumée, et cela me permet de ne pas aller chez le buraliste acheter un paquet de cigarettes et recommencer à fumer. Je dois avoir fumé 6 ou 7 cigarettes en 5 mois. Personnellement, j'ai réellement senti que c'était mon corps qui ne voulait plus fumer. Alors je l'ai écouté. Je prends des nicopass et des nicorettes. Ce qui est très décourageant au début, les 3 premiers mois en particulier, en ce qui me concerne, c'est l'impression que notre état empire au lieu de s'améliorer. Je vous souhaite à tous beaucoup de courage. Pour ma part j'ai enfin l'impression d'aller mieux, je ne suis plus essoufflée, j'ai la sensation de dormir mieux, je n'ai plus la sensation de manque permanent et surtout je n'ai plus cette horrible sensation de manque au réveil à l'idée de la 1ère cigarette qui relevait chez moi d'une addiction, d'un esclavage, que j'assimilais à la drogue. Bon courage à vous tous. "
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
peu intéressant
très intéressant
 
votre note:
   
Nikki (64 ans) - Nationalité Française - le 21 Juillet 2019
"Je fume ma dernière cigarette en écrivant ces lignes. Au moment où je les poste sur le site Stop-Tabac j'entre en défume. Il est grand temps. J'ai à peu près quelques 45 ans de cigarettes derrière moi, à raison d'une moyenne d'un paquet par jour. Été, hiver, des bronchites à répétitions pour en arriver aujourd'hui à de l'emphysème et de l'asthme. L'asthme, lui, possède un h aspiré, moi, ma respiration est souffreteuse. Et dans souffreteuse il y a souffrance. C'est si absurde d'en arriver là! Je suis d'une génération où les méfaits du tabac étaient méconnus du grand public. Pourtant, lorsqu'ils ont été dévoilés, la dépendance était installée. Ce qui m'effraie le plus n'est pas tant la dépendance nicotinique que la dépendance psychologique Je peux rester des heures sans fumer (travail, cinéma). Par contre j'ai très peur de l'accoutumance gestuelle, peur de perdre mes temps de pause , d'être perdue sans elles, peur de perdre cette fichue béquille des moments douloureux de l'existence. Cette peur génère des angoisses, elles-même très anxiogène. J'ai lu beaucoup de témoignages qui parlent d'horreur, de tortures et cela m'affole. Aujourd'hui, je m'accroche a ces quelques lignes trouvées sur le net: - 8h après la dernière cigarette, la quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié. - Moins d'un jour après la dernière cigarette, la pression sanguine commence à diminuer. On réduit de moitié tout risque d'infarctus du myocarde. - 24 h après la dernière cigarette les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine. - 72 h après la dernière cigarette, les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique. - 2 semaines après la dernière cigarette, on récupère peu à peu du souffle, on marche plus facilement. Je m'arrête à 2 semaines (pour l'instant) car je sais qu'une fois passé ce cap là, ce sera bon pour moi. Je serai toujours une ex fumeuse comme il y a des ex alcooliques ou des ex toxicos, alors je me méfierai de la rechute. Je n'ai pas peur de la prise de poids car un de mes problèmes est de perdre facilement des kilos et de mettre des mois à les reprendre. Je n'y arrive pas toujours d'ailleurs. Je suis de nature anxieuse. Par le passé, j'ai essayé la e cigarette, ça n'a pas fonctionné. Puis les substituts gomme, patch. Les gommes et chewing-gums m'ont donné la nausée; les patchs m'ont donné des sensations de malaise. J'ai tenté l'hypnose, l'auriculothérapie. A chaque échec je m'abritais derrière le fallacieux argument je n'étais pas prête. Aujourd'hui, mon corps n'en peut plus et n'en veut plus. Mon mental doit accepter de se mettre au diapason: fini la clope! J'ai 4 enfants dont 2 sont fumeurs. Hélas. J'ai une enfant handicapée, et je dois pouvoir être en mesure de l'accompagner dans sa progression vers l'autonomie. Si je suis inapte à marcher, courir, monter les escaliers (comme en ce moment où je suis en crise de bronchite asthmatiforme !), si je ne suis plus bonne qu'à faire du canapé et de la voiture, rien ne va plus. Je refuse de me dire que les jeux sont faits même si je sais que l'emphysème ne se guérit pas. Je me dis que la douleur du manque ne peut pas être pire que celle de ne plus pouvoir respirer, d'avoir le sentiment que je vais mourir par asphyxie. Alors, ce soir, je me lance. Je viens de l'annoncer à ma fille et lui ai demandé de m'encourager au fil des jours qui arrivent. On a tchéké ce qui signifie que je viens de signer un contrat moral avec elle. J'ai peur, mais j'y vais! "
Comment trouvez-vous ce témoignage ? Evaluation moyenne: 10 (1 vote)
peu intéressant
très intéressant
 
votre note:
   
ella (58 ans) - Nationalité italienne - le 28 Juin 2019
"Bonjour, Je fume depuis l'âge de 19 ans 2 paquets par jour.A part de la toux très gênante par moment je n'ai pas de problème de santé pour l'instant. Depuis deux ans je me dis que je vais arrêter mais sans grande motivation et puis le 1 mai 2019 a 9 h du matin je décide que c'est la dernière. Les deux première semaines sont affreuse j'y pense jour et nuit, j'en rêve même. Je me plonge dans le livre de Allan Carr pour trouver la force.Je suis très motivée et ma pensée permanente est: Quoi qu'il arrive je ne fumerai plus jamais. Ça fait deux mois maintenant et une routine commence à s'installer sans cigarette ce qui est vraiment très heureux. je dois CONTINUER à FAIRE LE DEUIL de cette amie qui me veut du MAL. Mais je suis déterminée à en finir avec elle pour la vie."
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ? Evaluation moyenne: 10 (1 vote)
peu intéressant
très intéressant
 
votre note:
   
didier (60 ans) - Nationalité France - le 14 Juin 2019
"Apres 40 ans a fumer a peut pret deux paquet j ai arrêter du jour au lendemain grâce a la cigarette Electronique ça fait deux ans et j ai eu envie une seul fois de fumer une cigarette ça a durer deux minutes je respire mieux plus essouffler un meilleur teint et beaucoup moins fatigué"
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
peu intéressant
très intéressant
 
votre note:
   

Voir les 5 témoignages suivants